PV Réseau du 18 janvier 2021

De Wikicelium

Présent.e.s : Célia, Jean-Séb, Manon, Célestin, Jade, Noé, Louise, Jäggi, Lucie et Emilie

Lieu : Jisti (plateforme en ligne)

Rôles pour la réunion :[modifier | modifier le wikicode]

Facilitation : Célia

Témoin du temps : Jean-Séb

Scribe : Manon

Tout d’abord il y a un petit tour de présentation de toutes les personnes présentes.

Point Cellule :[modifier | modifier le wikicode]

La vitrine : nous avons accès à une vitrine sur la place du marché. Manon fait un petit point pour expliquer l’existence de cette vitrine et averti que s’il y a des personnes motivées à participer aux idées, elles sont les bienvenues!

Accueil des membres : comment peut-on accueillir ou recruter du monde en ce moment ? Est-ce qu’on se focalise sur les membres déjà existants et à se motiver entre les personnes déjà actives ? Ou bien est-ce qu’on fait un travail de recrutement même si c’est plus compliqué dans cette période ?

Une solution que la Cellule a réfléchi : «les balades du Réseau» : on proposerait une balade d’une heure avec 1-2-3 membres du Réseaux pour accueillir des personnes motivées à entendre parler du projet ou parler de leur projet.

Proposition de Lucie : c’est peut-être un super moment pour «cueillir» les gens puisque tout le monde se questionne. Elle parle aussi de l’idée d’assigner des parrains-marraines aux nouveaux membres.

Motivations des groupes de travail : Comment se sent-on dans cette période un peu compliquée ? Sur quoi peut-on se concentrer ?

Au niveau de la Cellule, Célia a l’impression qu’il y a une bonne motivation parce qu’on peut toujours se retrouver à moins de 5, mais un dépit général car moins de possibilité de faire du lien.

Au niveau Jardins, il y a eu beaucoup d’ascenseurs émotionnels mais c’est toujours cool d’être plusieurs. Jean-Séb trouve motivant le fait qu’il y ai pleins de gens qui nous ont donné des bons retours et qu’on se soit déjà construit un bon réseau

Les Tics : moment idéal de pousser le logiciel libre ? Pour des raisons d’agenda, ils n’ont pas fait autant que ce qu’ils auraient voulu mais ce n’est que partie remise.

Point de communication : Faire de manière assez régulière des points de situation de tous les groupes de travail. Communication régulière de où on en est sur les différents projets. L’idée serait de pouvoir dire où on est est (1) et décrire la prochaine étape du projet (2). La fréquence, ça va dépendre du nombre de projets, mais si possible au moins une fois par mois. Ou faire un mois une communication en ligne, un mois une communication réelle par les réunions Réseau ?

Ce serait en même temps de la communication interne et externe. Il nous montrera un exemple de première publication.

L’idée est que ce soit les GT qui produise l’information et le pole communication s’occuperait de regrouper ces infos et de les publier.

Point Jardins :[modifier | modifier le wikicode]

Discussion sur les possibilités de terrains. En ce moment, il y a trois opportunités différentes :

- Terrain du Paddock morgarten : réunion avec l’association du Paddock en début février (la date est encore à fixer)

- Terrain des Arrêtes (Oppliger) : il doit nous redire en fin janvier quand les questions de successions sont réglées

- Terrains des Arrêtes (zone verte – Stauffer) : suite à une séacne avec Mme Jacopin, il est possible d’échanger le terrain du musée paysan contre un bout de son terrain. Il faut voir si M.Stauffer pourrait être d’accord. S’il est réticent, Mme Jacopin peut l’appeler pour lui proposer le deal.

Point Tics :[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs : mettre des liens vers d’autres sites qui permettent d’avoir des pratiques sur internet.

Il y a déjà des ressources qui existent :

- le wikicélium. Jean-Séb fait un petit point de description du wiki.

- site internet. Pour les nouveaux projets, s’il y a besoin d’un site, il y a moyen de faire un site assez rapidement.

- on a aussi un outil d’agenda et de cloud

Bikini passe au logiciel libre, donc on voit que c’est vraiment pertinent d’avoir un pôle Tics.

JS pose une question : est-ce que c’est une bonne idée de faire un agenda centralisé de tous les groupes ? La réponse est oui !

S’il y a des besoins informatiques, il ne faut pas hésiter à dire.

Projet de Lucie (ergothérapie)  :[modifier | modifier le wikicode]

Projet de cabinet d’ergothérapie en écologie.

L’ergothérapie, qu’est-ce que c’est ?  : occupation significative. Occupation au sens large, c’est important pour l’humain tout autant pour son bien être physique que psychique. → aider les personnes qui souffrent d’un handicap.

Mais si l’occupation humaine détruit la planète, comment faire pour que cette pratique ai un sens ? L’idée de Lucie est donc d’ouvrir un cabinet durable. Deux axes :

- Ergothérapie standard, donc à domicile.

- Ergothérapie en écologie : l’idée serait donc de pouvoir proposer aux gens de jardiner. Une collaboration avec les Jardins semble très possible ! Le projet de Lucie permettrait donc d’amener d’autres personnes et aussi d’avoir une présence (la sienne) sur les lieux.

L’idée serait de cibler des personnes qui souffrent d’éco-anxiété. Ou alors faire de la prévention.

Louise : souligne le fait qu’il faudrait définir comment on entend faire de l’intégration au jardin : est-ce qu’on imagine accueillir plusieurs public ? Est-ce qu’on imagine faire un projet avec eux ou bien plutôt des activités ponctuelles ?

Projet Emilie (épicerie participative) :[modifier | modifier le wikicode]

Epicerie participative : coopérative à but non lucrative qui ont des valeurs autres que de faire du profit. Les personnes qui font partie de l’épicerie doivent travailler 3 heures par mois (donc que des bénévoles), donc grâce à ça il y a beaucoup moins de charges : Ça permet d’avoir des produits de super bonne qualité, bios, éthiques, locaux pour des super prix.

Avancée du projet : ils sont 8, sont en train de faire les statuts, il faut trouver un local, s’enregistrer au registre du commerce. Ils suivent le guide.

Ils sont actuellement en recherche de personnes : ils doivent être 7 dans l’équipe de base. Mais l’idée est de pouvoir se répartir le travail un peu plus, donc l’idée est d’être douze. Il faut que ces personnes aient du temps : s’investir 1 demi journée par semaine pour les prochains trois mois. Après, ça diminue. Donc si des personnes pourraient être motivées il faut contacter Emilie : emilie.sammali@gmail.com

Divers :[modifier | modifier le wikicode]

Il y a un groupe qui est en train de réfléchir à un projet de matériothèque : l’idée c’est de récupérer pleins de matos pour les bricoleurs et bricoleuses. Ça risque d’être aussi un bon partenaire du Réseau.